Blindés Russie IT 28 1941

Blindés URSS IT 28 1941
Claude Balmefrezol

 

 

 

Maquette ICM 1-35°


 

Dans les  années 1930, les Soviétiques comme la plupart des autres nations ont créé des engins blindés spéciaux  charger des taches bien précises comme les chars lance flamme et les chars poseurs de travelure . Cet engin était tres important pour l’ URSS au vue de la spécificité de son terrain  qui possèdent des nombreuses coupures humides
Le premier char fut développé sur la base du  T-26 et pouvait manœuvrer avec la plupart des chars légers soviétiques et amphibies;
Les deuxième char fut développé sur la base du char moyen T 28  mais il ne fut livré qu’en  Janvier 1940  
Le char perd sa tourelle  et reçoit une casemate à octogonale  armée de 2 mitrailleuses à l'avant de la coque.
Un mécanisme d'entraînement et deux bras de levage à commande hydraulique ont été installés et supporte un pont de 13,3 mètres . Des espaces vides ont étés laissées entre les support en bois afin de  gagner du poids
 Le pont pouvait supporter 60 tonnes  et pouvait donc permettre le passage des chars lours  T 35 et les chars de la série  KV
Ce char avait passé les tests avec succès  il pouvait lancer son pont en  3 minutes et le  récupérer dans 5. Mais il a eu quelques problèmes de fiabilité et des imperfections qui auraient  mérité des modifications avant sa mise en service
 Mais rien n’ a été fait car ce char était déjà dépassé pour plusieurs raisons la première est qu' il  possédait  un moteur à essence alors que les autres engins possédait un moteur diesel et l’urgence n’était plus à la production de prototype
Il fut essayé  à Kubinka le 8 Octobre 1941 puis il fut  expédié à Kazan .
 Après cela,  on ne possède pas de sources d'informations fiables quant à son destin.

 




 

 

la marque  ICM  à sortie de modèle en 1992 en même temps que sortait  le  T-28
Le kit est pas trop mal, mais on ne peut détailler le système de levage car  on ne possède aucun information dessus
Ce kit   a été toutefois agréable à construire. certes ce n’est pas un Tamiya  mais cela se monte bien. Je n’ai pas eu de problème de coque voilée

 


 


 

 

 La coque inférieure est constituée de  six pièces (plancher les côtés, pare-feu, et cloison du moteur )  auquel il faudra rajouter à la fin les jupes et de la trappe d'accès au moteur inférieur).
Obtenir un bon ajustement est pas une tâche simple, mais peut être fait avec soin.
Comme il a été basé sur un modèle tardif il devrait être équipé de quatre paires de roues en acier de chaque côté, mais  elles ne sont pas présence et je n’avais pas de roues en acier. Donc j’ai laissé l’engin tel quel . La suspension  une fois les jupes placés n’est plus visible
Il faut ensuite bien boucher les trous et espaces

 


 

 

Pour la couleur  comme il n’a jamais servi j ai utilisé du vert russe ( dark green avec du ligth green)
Les chenilles sont toujours le point faible des maquette des pays de l est des année 1990